The Fall, RTÉ One

The Fall, RTÉ One

Publié le

Une policière face à un tueur en série. The Fall ne cherche pas l’originalité à tout prix, sans pour autant répéter une énième fois la même formule. Certes, il est question d’une enquête policière et d’une série de meurtres, mais la série créée par la BBC et RTÉ One repose sur plusieurs choix intéressants. D’une part, il n’y a aucun mystère sur l’identité du tueur, il est connu dès le départ puisque l’on suit ses agissements en même temps que l’enquête avance. D’autre part, le tueur est un père de famille en apparence tout ce qu’il y a de plus normal et il agit à l’insu de ses proches. Ajoutez à cette base la présence de Gillian Anderson dans le rôle de la policière qui l’affronte et vous obtenez une très bonne série.

The Fall repose en large partie sur le duo composé de l’actrice et de Jamie Dornan, qui interprète le tueur. Celui qui n’était pas encore connu dans le monde entier comme l’acteur principal de Fifty Shades of Grey compose ici un serial-killer extrêmement intelligent et particulièrement doué pour agir en toute impunité. Seule la perspicacité de Stella Gibson et son intuition de relier plusieurs meurtres en apparence sans rapport mettent finalement en danger Paul Spector. Gillian Anderson n’a jamais eu besoin de prouver son talent, elle est parfaite dans ce rôle complexe, où elle commence comme une policière hautaine de Londres qui débarque avec ses gros sabots à Belfast et termine psychologiquement et physiquement détruite par sa traque. Le scénario dresse des parallèles entre les deux personnages, mais le fait avec beaucoup de finesse, ce qui est trop rare. J’ai notamment trouvé que l’addiction sexuelle des deux personnages était remarquablement bien amenée, avec toute la subtilité nécessaire pour éviter que ce soit artificiel. La finesse psychologique est à la hauteur du duo et les deux premières saisons sont excellentes. La troisième un peu moins, elle traine un petit peu en longueur et j’ai trouvé qu’elle donnait le sentiment de ne pas trop savoir où aller, avec une fin précipitée un peu étrange.

Malgré tout, The Fall est une série policière qui mérite votre intérêt si vous aimez le genre. Sans révolutionner les histoires construites autour des enquêtes policières, elle crée deux personnages convaincants et les fait s’opposer pendant trois saisons intenses et fortes. Son créateur, Allan Cubitt, réfléchit apparemment à offrir une suite à sa série, avec une saison qui explorerait le quotidien de Stella Gibson quelques années après les faits. Je serais curieux de voir ce que cela pourrait donner, mais sans être convaincu que ce sera aussi fort que les deux premières saisons de The Fall.