Call To Arms & Angels, Archive

Call To Arms & Angels, Archive

Publié le

J’ai découvert Archive avec You All Look the Same to Me et notamment son magistral titre d’ouverture, « Again » et ses plus de 16 minutes de boucles obsédantes et ses montées en puissance. Pile vingt ans plus tard, ce titre me file toujours la chair de poule et même si je n’ai pas suivi toute la carrière du groupe britannique avec attention, je ne suis pas passé à côté de son dernier album. Écrit entre brexit et pandémie, Call to Arms & Angels est aussi léger que sa pochette le laisse entendre, c’est-à-dire pas du tout. Cette noirceur a manifestement inspiré le collectif, qui livre pas moins de 17 titres pour près d’une heure quarante-cinq de musiques assez variées et toujours réussies.

Archive a commencé dans l’univers de la trip-hop, mais a exploré par la suite plusieurs genres au fil de sa longue carrière. Au-delà du noyau dur composé par Darius Keeler et Danny Griffiths qui ont toujours été là depuis la naissance du groupe dans les années 1990, les membres actifs ont eux aussi évolué au fil des années, poussant vers un genre ou un autre. Call to Arms & Angels pourrait ressembler à une synthèse, avec des titres qui reviennent aux sonorités initiales, d’autres qui poussent vers les musiques plus électroniques, quelques-uns qui vont chercher du côté du rock progressif, du post-rock ou même l’ambiant. Il n’y a pas de règle stricte, tout comme il n’y a pas un seul chanteur dans ce collectif, ce qui ne veut pas dire que l’ensemble est décousu. Bien au contraire, ce treizième album studio fait preuve d’une grande unité, tant sur la forme que sur le fond, et il rappelle même certains concept-albums du rock progressif.

Chaque morceau nous fait évoluer dans cet univers sombre, forcément, avec en guise de point d’orgue un titre épique comme Archive sait si bien les faire. « Daytime Coma » dépasse les 14 minutes et c’est une superbe démonstration du genre, avec un début assez lent qui monte très progressivement en puissance pour mener à une explosion sonore sur la fin qui vous laisse lessivé. C’est un schéma classique dans l’univers du post-rock, mais avec tout le savoir faire du groupe et notamment un schéma aux claviers qui se répète et traverse le morceau. L’album entier vaut le détour rien que pour ce titre, sans s’y résumer pour autant, tant il se découvre au fil des écoutes et révèle de nombreuses richesses.

Informations

Artiste : Archive

Année : 2022

Nationalité : Royaume-Uni

Genre : Alternative