Ants From Up There, Black Country, New Road

Ants From Up There, Black Country, New Road

Publié le

Suite à de solides recommandations, j’ai découvert Black Country, New Road, un groupe britannique au drôle de nom et à la composition encore plus étonnante pour du rock, au sens large. En plus de l’indépassable combinaison guitare/batterie/basse, on retrouve du saxophone et du violon avec deux membres permanents. Un mélange surprenant, pour une musique qui l’est tout autant, entre une voix qui fait penser au punk, des compositions qui évoquent le post-rock et une touche de klezmer pour la route. Pour ne rien simplifier, le groupe a beaucoup évolué entre ses deux albums sortis à un an d’intervalle et il va être contraint de changer encore une fois suite au départ d’Isaac Wood, son chanteur.

En ce sens, Black Country, New Road a produit deux albums différents et uniques. For the first time est le plus radical des deux, à l’image de l’ouverture aussi excellente qu’instrumentale, qui déploie toute la palette de leur musique aux influences variées, mais assez sèche et tortueuse, avec des morceaux qui dépassent régulièrement les six minutes et frôlent les dix pour le plus long d’entre eux. Le second, Ants From Up There est plus musical et moins sombre sans pour autant être joyeux, avec quelques morceaux d’une durée « normale » et surtout une structure plus traditionnelle. À ce titre, il est aussi sans doute plus accessible, sans pour autant tomber dans la pop facile, il en reste même bien éloigné. Les sept membres du groupe citent volontiers Arcade Fire et la référence est évidente, surtout sur quelques morceaux qui pourraient frôler le pastiche. Mais on ne peut pas se contenter de cette affiliation, les dix titres qui le composent sont d’une richesse incroyable tout en gardant une cohérence parfaite, ce qui n’est pas si simple à réaliser. Et que dire de cet épique morceau final, « Basketball Shoes », qui rassemble tout le savoir faire du groupe en plus de douze minutes et qui se construit autour d’une montée en puissance que n’aurait pas renié Godspeed You! Black Emperor.

Après ces deux premiers albums si différents et si réussis, comment ne pas être curieux de la suite ? Un autre groupe se serait sûrement arrêté là, le départ de son chanteur principal est un coup dur, mais pas Black Country, New Road qui compte bien rebondir dans une nouvelle direction. Je compte bien être au rendez-vous pour la découvrir.

Informations

Artiste : Black Country, New Road

Année : 2022

Nationalité : Royaume-Uni

Genre : Alternative